La Ferme de Marie Jeanne

 

La ferme de Marie Jeanne

Des volailles fermières plein air sans OGM ni antibiotiques élevées en Bretagne (Côtes d’Arrnor), puis transformées selon des recettes familiales par trois femmes passionnées.

 

 

Je découvre et commande leurs produits

 

Historique  

Marie Jeanne a débuté sa production en 1993. Son histoire est impressionnante de courage et de pugnacité.

En 1993, Marie Jeanne est maman de 5 enfants avec un mari agriculteur. Afin de « mettre du beurre dans les épinards » comme elle dit, elle décide de mettre en place une petite production de poulet pour la famille et les amis. Sa production est artisanale et au départ confidentielle.

Rapidement les amis des amis (tiens ça me rappelle quelque chose) en réclament plus : la qualité et le goût sont clairement au RDV avec un prix digne d’un circuit court !

Ensuite, Marie Jeanne s’est battu pour développer son activité car elle s’est heurtée dans la fin des années 1990 à deux difficultés majeures :

  • la première, le fameux « circuit court » n’existe pas encore vraiment (évidemment que si mais il n’était plus vraiment à la mode : on enseignait plutôt les modes et gestions « industrielles » aux exploitants agricoles…).
  • La seconde difficulté pour Marie Jeanne est d’être une femme, alors une femme qui entreprend… Déjà qu’en 2021, les femmes font encore partie des minorités je n’ose pas imaginer dans les années 1990.

Marie Jeanne a réussi à créer son abattoir aux normes CE aux débuts des années 2000 et c’est en 2012 qu’elle est passée indépendante de sa société la Ferme de Marie Jeanne.

En 2014, sa fille la rejoint et en 2016 c'est au tour de sa belle fille, Coline, pour l’ouverture de la boutique. 

             

La production 

Marie Jeanne a deux objectifs : faire un élevage comme le faisait ses parents : sans OGM et sans médicament et permettre aux personnes modestes de se payer un véritable bon poulet !

Certains diront qu’elle était précurseur de vouloir une entreprise pour bien manger faire des bons produits et ne pas se faire de l’argent pour l’argent, elle dit juste non c’est juste le BON SENS. Personnellement, j’adore !

Son exploitation pourrait passer en Bio mais Marie Jeanne a un seul « label » celui du travail simplement bien fait avec bon sens. C’est elle qui décide selon la saison la météo si elle ouvre les trappes des parcours pour les jeunes volailles ou si il est judicieux d’attendre encore quelques jours… Pas besoin de règles contraignantes, juste du bon sens.

Aussi ces volailles ont simplement le droit à l’appellation « volaille de la ferme ».

Et quand je lui demande pourquoi le sans OGM et le sans médicament dès 1993 ?! Elle m’explique juste « qu’on était en plein la vache folle : on avait nourri n’importe comment les animaux et 20 ans après on a vu le résultat avec la vache folle. Comme c’était le début des OGM elle voulait ne pas reproduire ce même genre d’erreur. »

Toutes les recettes sont des recettes de famille et sont cuisinées à la ferme avec le maximum d’ingrédients de la ferme. Par exemple pour les cuisses farcies, Marie Jeanne n’utilise pas de « colle » alors quand vous couperez les cuisses elles ne vont pas forcement bien se tenir mais au moins elles sont 100% naturelles et le goût est là ! 

 

        

Les animaux 

Il y a différentes espèces de volailles à la ferme : poulets, pintades, dindes, oies, canards. Les dindes sont de races blanches, et les poulets sont de 2 races différentes : les cous nus rouge ou de race blanche plus charnus pour les gros poulets.

Les poulets sont élevés pendant environ 100 à 120 jours selon les saisons : forcement l’été les journées sont plus longues, ils se nourrissent plus et courent plus donc ils grossissent plus rapidement.

Les volailles disposent d’un parcours de 3 hectares et sont libres de circuler la journée entre leur bâtiment et le parcours.

Les volailles sont nourries à la main, il n’y a même pas d’électricité dans le bâtiment donc pas de machine pour leur nourrissage;

Les aliments proviennent en partie de la ferme de son mari car Marie jeanne « sait comment il a été produit » et le reste des céréales est acheté à la coopérative toujours sans OGM. 

Où est-elle ?

La ferme se situe dans les Côtes d'Armor en Bretagne, pas très loin de Lamballe.

 

Les artisans, en savoir un peu plus sur elles :

Leur plat Préféré

Anne Flore : Cuisse farcie chorizo

Marie-Jeanne : Le poulet rôti en particulier les ailes

Coline : La galette au lait ribot (comme ma maman !)

 

Leur activité Préférée

Anne Flore : Cuisiner

Marie-Jeanne : Cuisiner pour ses enfants

Coline : La balade à pied en famille

 

Et n’hésite pas à aller les rencontrer si tu passes dans le coin.  

L’accueil sera encore plus agréable si tu dis que tu es membre de la communauté Popapotes !  

Je commande ses produits

Laisser un commentaire

Note bien que tes commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

×
Bonjour !

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal 0,00 €
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods