> La Ferme des Anges – Popapotes

La Ferme des Anges


Julien Rouby est un artisan passionné, polyvalent et curieux qui a construit son exploitation 
sur ses expériences personnelles et professionnelles riches et variées. 
Il a choisit de construire un système autarcique pour son exploitation. Un vrai petit coin de paradis !

L'HISTOIRE DE L'ARTISAN

Un paysan artisan passionné Julien Rouby

 Julien a passé beaucoup de temps avec son grand père dans la ferme familiale à Eyliac (24), il était en contact avec les animaux, a vu fonctionner une ferme et le métier de paysan. Petit, Julien s’est également très tôt intéressé aux abeilles, aux ruches. Il s’est documenté et a installé sa première ruche. 
Plus grand, il a décidé de réaliser un de ses rêves d’enfant en intégrant l’armée de terre. Il y est resté pendant 5 ans en tant que sous officier. Puis Julien a voulu fonder une famille, il a donc décidé de quitter l’armée et s’est reconverti en tant que cheminot : il fut d’abord conducteur de train de marchandises à Bordeaux puis a intégré un atelier de maintenance des trains à Périgueux. 
Pendant son temps libre, Julien aidait sa belle mère à gaver les canards de l’exploitation. Cela fait plus de 15 ans qu’il a commencé le gavage ! Julien a décidé de transformer l’envie de gérer son exploitation en une belle réalité. Il s’est donc formé au métier et a ainsi intégré le C.F.P.P.A Centre de Formation Professionnelle Pour Adultes au lycée agricole de Coulounieix Chamiers (24). Il a profité des stages et des rencontres faites pendant son année de formation pour consolider son savoir faire. 
Son envie de créer son exploitation n’a fait que de se renforcer !Il a donc construit son laboratoire et a mis en place son exploitation sur les terres de ses beaux parents en 2019. 
Il a construit ses locaux et les enclos pour les canards. Mais comme il me dit : "je n’ai rien inventé, on a juste transplanté les normes et le laboratoire, tout le reste est le même métier qu’avant, avec beaucoup de bon sens ! "

Ce qui frappe le plus quand j’échange avec Julien : sa passion pour son métier, ses animaux, et le plaisir qu’il en retire. Il est très polyvalent et curieux c’est pour cela qu’il a choisit de construire un système autarcique pour son exploitation : il gère une unité de production qui accueille des canetons, puis élève et gave les canards sur le même site, sans aucune entrée ou sortie d'animaux en cours de production. Il assure donc l’élevage ,le gavage l’abattage, la transformation puis la commercialisation sur son exploitation. 
Ah oui j’oubliais ! Il adore transmettre et partager sa passion aux écoliers, aux clients qui viennent à la ferme. Il a aussi des petits neveux qui semblent être « contaminés » par la passion du travail bien fait de sa ferme ! 

La production

Julien Rouby respecte la tradition : il ne gave les canards que pendant la période du gras c’est-à-dire du 15 octobre au 15 mars environ. 
Pourquoi ? Tout simplement parce que Julien respecte les traditions et la nature : « Tout comme je ne mange pas de fraise en hiver, le canard ne se gave historiquement pas lorsque les températures sont chaudes et clémentes ». 
D’autres exploitations gavent toute l’année car les canards sont mis dans des salles des gavage climatisées ou ventilées. Julien respecte tout à fait cette démarche mais souhaite préserver les traditions, et aussi, il a son miel pour faire la jonction pendant la saison chaude. 
L’autre particularité de la ferme des Anges est que Julien ne gave qu’à la main chaque canard individuellement. Chaque canard est palpé afin de vérifier comment s’est passée sa digestion du dernier repas. Le canard reçoit donc une dose unique adaptée à son propre besoin. Il arrive même que Julien leur fasse sauter un repas car comme chez les humains, il y a des gros mangeurs et des petits mangeurs chez les canards.
 Le résultat : des produits délicieux avec mêmes des amateurs qui arrivent des landes pour acheter ses produits !  

Les animaux

Julien achète ses canetons à 1 jour à un éleveur de Dordogne situé à Thenon (24). C’est l’un des derniers reproducteurs de canard avec des mulards aux plumes foncées. Les canards de cet éleveur n’ont pas été « sélectionnés » et ont donc conservés leurs plumes noires. Pourquoi un canard avec des plumes noires ou foncées est moins « demandé » ? Tout simplement parce quand on plume un canard parfois il reste un peu de duvet ou de plumes, et, si ces plumes sont blanches, on ne le verra pas dans la graisse alors que les plumes foncées si…  
Et ensuite les canards grandissent tranquillement pendant 4 à 4,5 mois à la ferme. Ils sont d’abord gardés à l’abri. Dès leur 12 ème jour et selon la météo, ils ont la possibilité de sortir dans leur enclos extérieur, à leur rythme, rien ne les oblige. 
Les animaux peuvent ainsi rentrer et sortir quand ils le souhaitent. Les canards de la Ferme des Anges ont beaucoup d’espace : 3 fois plus que les normes ! 

Les éléments clés aussi pour obtenir des produits goûteux et savoureux :

              1. L’alimentation : uniquement du blé et du mais produits par son beau père à la ferme. 
              Et aussi en été les canards ont le droit à une petite « friandise » qu’ils adorent : les courgettes du potager ! 
              Un vrai régal pour eux lorsque les températures sont très élevées. 
              Les mais sont toujours donnés en grains entiers cela permet de faire travailler le gésier du canard, 
              qui a ainsi une taille nettement plus conséquente et naturelle que celui de canard nourri à la farine 
               ou granulés de mais. 
              Et évidemment les canards ne reçoivent aucun antibiotique. 

              2. L’absence de stress joue également un rôle essentiel dans la qualité de leur viande. 
              Julien ne force jamais un canard à rentrer ou à sortir ils sont libres de se déplacer et de manger 
              quand ils le souhaitent. 
              Leur plus gros stress provient des renards quand ces derniers ont envie de se restaurer. 
              Alors seules les clôtures électrifiées empêchent nos goupils de pénétrer dans l’enclos.
              Les canards de la ferme disposent même d’une petite lumière la nuit à l’extérieur 
              car bien souvent ils dorment dehors et en cas d’attaque ils peuvent réagir. 

Près de la ferme des Anges, Julien gère aussi des ruches : il en a 40 réparties en 4 ruchers de 10 ruches chacune. 
Julien constitue son propre essaim et ne fait pas de transhumance pour ses ruches.  

Où est-il ?

La ferme des Anges se situe à Milhac-d’Auberoche en Dordogne. 

 N’hésite pas à aller le rencontrer si tu passes dans le coin. L’accueil sera encore plus agréable si tu dis que tu es un Popapoteur !

ses PRODUITS

Disponibles sur le site Popapotes
Powered by AZEXO Shopify page builder
×
Bonjour !

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal 0,00 €
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods