Terrine de campagne au foie gras de canard Boite de 200 G - La ferme des Anges - Popapotes - Producteur français, agriculture raisonnée, livré chez vous

Terrine de campagne au foie gras de canard Boite de 200 G

Prix normal
7,80 €
Prix réduit
7,80 €
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
39,00 €par kg
Taxes incluses.


Composition : Viande de porc 63%, Gorge de porc 20%, Foie gras de canard 15%, sel, poivre

Poids 200 G idéal pour 4 personnes

Ce produit a été élaboré par l'artisan de la Ferme des Anges.

Si tu veux en savoir plus, clique ICI

En savoir davantage sur :

 

Rillettes ou pâtés ? Lequel choisir ? Et bien les deux !

Car ces produits du terroir racontent la même histoire : celle du savoir-faire !

 

Les pâtés sont plus anciens :

Les origines du pâté remontent aux temps des Romains (notamment Néron qui en était très friand) et, au fil des siècles, on inventa de nombreuses façons de le cuisiner pour varier les plaisirs.

Par exemple au Moyen-Âge, les terrines se différenciaient déjà des pâtés par leur mode de cuisson. Elles étaient cuites dans des récipients de terre tandis que les pâtés étaient cuits dans une pâte comme nos pâtés en croûte modernes.

A cette époque, il était commun d’offrir en présent des pâtés, extrêmement prisés. Ils étaient de tous les repas seigneuriaux et de tous les voyages.

Ils se nommaient « pâtisseries » (viandes cuites en pâte) et les recettes étaient déjà nombreuses et variées selon les régions.

On peut par exemple déguster un pâté de campagne, riche en viande et fort en goût sur une belle tranche de pain ou bien une mousse de foie sur un toast. La diversité des produits obtenus s’explique par la nature des viandes utilisées, et les différents modes de préparation (aromates, marinades) mais aussi avec le hachage et la cuisson. Il existe trois types de hachages : hachage fin, gros grain et mixte. Chaque artisan a son secret. Nous nous n'avons qu'à les déguster lors d'un apéritif, d'une entrée, d'un pique nique...!

 

Les Rillettes, quand à elles, sont plus récentes : on les découvre dès 1480, dans un document qui parle de « rilles et oreilles de porceaux ». Il s’agit d’abord d’un morceau de porc, de forme allongée ou coupé en lanières. Rabelais utilisait aussi ce mot pour désigner des morceaux de porc cuits que l’on offrait à ses voisins comme une friandise.

 

Les rillés ou rillettes sont longtemps restés des préparations domestiques, destinées dès l’origine à conserver la viande de porc, réalisées deux fois par an lorsqu’on « tuait le cochon ». 

Les rillettes sont fabriquées à partir de viande de porc cuite dans du gras de porc, mais aussi à partir d’oie ou de canard comme à la ferme des Anges.

 

La viande, après avoir été rissolée, est toujours cuite très lentement dans la graisse, de 4 à 10 heures suivant les recettes, jusqu’à la dissociation des fibres.

Le détachement des fibres musculaires par la chaleur permet d’obtenir alors un mélange onctueux et savoureux.

Les secrets pour réussir les rillettes : bien rissoler la viande et la mélanger avec soin.

 

 

Avis client

Basé sur 1 review Ecris un avis

×
Bonjour !

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal 0,00 €
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods