> Le bonheur est dans l’assiette ou dans les recettes ? - Producteur de www.popapotes.fr

Le bonheur est dans l’assiette ou dans les recettes ?

Je ne sais pas pour vous mais après presque un an avec cette pandémie, l’un de notre seul bonheur reste notre assiette.

La question du jour est : Qu'est ce qui me rend le plus heureuse :

                    le contenu de mon assiette ou sa préparation ? 

 

Je serai bien incapable de vous dire si je préfère cuisiner ou déguster.

J’aime bien faire les deux !

En fait si je réfléchis un peu : ce que je préfère c’est partager. Partager quand je cuisine avec mes fils, mon mari ou partager quand on déguste un bon plat à table tous ensemble ! Le partage et la cuisine sont indissociables selon moi !

Même si parfois, on a la flemme : alors une livraison d’un restaurant du coin nous dépayse de notre quotidien (oui je sais c’est triste d’en arriver là mais dès qu’on trouve un moyen de sortir de la routine, c’est la fête – merci la Covid...).

Cependant rien ne remplace le fait de cuisiner et de déguster ce qu’on a cuisiné, surtout quand on a sélectionné avec soin ses ingrédients ! Merci Popapotes !

 

En effet, si je vous parle du bonheur en cuisine, c’est que l’on peut, selon moi, le trouver en cuisinant, et aussi, en dégustant.

 

Parlons de l’activité de cuisiner, tout d’abord :

Cuisiner c’est forcément un moment présent, de pleine conscience : je me concentre sur une seule activité avec tous mes sens : 

 Le toucher pour prendre les ingrédients,

 La vue pour les tailler, les découper régulièrement comme la recette l’exige

L’odorat pour sentir les bonnes odeurs qui se dégagent lentement lors de la cuisson,

 L’ouÏe pour s’assurer que la cuisson « chante » comme elle se doit et enfin

Le goût pour tester et s’assurer que l’équilibre gustatif de notre recette est bien là.

 

C’est une véritable séance de méditation de cuisiner ! Il existe même une étude de chercheurs néo-zélandais dans The journal of Positive Psychology qui a montré que préparer un gâteau ou préparer un plat permet se sentir plus apaisé et optimiste ! Je n’étais pas dans cette étude mais personnellement cela fonctionne aussi sur moi !

Cuisiner permet aussi de développer l’estime de soi. Quelle fierté d’entendre ses invités, sa famille se régaler quand ils dégustent et apprécient ce que vous avez cuisiné !

Cuisiner est également une activité sensuelle, apaisante et c’est encore mieux à deux !

Vous connaissez surement ce proverbe chinois qui dit « le véritable chemin pour toucher le cœur d’un homme passe par son estomac » ? Quand en plus ta moitié aime aussi cuisiner, autant dire que c’est la cerise sur le gâteau - trop facile la blague.

 

Après l’effort, le réconfort avec la dégustation.

Et selon vous quel est le meilleur aliment pour nous apporter du bonheur en cuisine ?

Facile, pour moi,  c’est le plaisir !!!

Le plaisir de déguster un bon plat, une bonne recette, de faire voyager ses papilles avec des saveurs nouvelles ou sans cesse renouvelées avec les recettes.

Et en plus du plaisir,  certains aliments sont des « pilules » à bonheur car ils sont gorgés de vitamines, de minéraux. La consommation de tous ces aliments augmente la production de neurotransmetteurs impliqués directement dans notre humeur !

Mon aliment préféré le plaisir car il permet de libérer un maximum de dopamine dans notre cerveau.

Mais il y a également les fruits rouges tels que les myrtilles, le cassis, la framboise qui sont riches en antioxydants, des alliés de taille pour le fonctionnement cérébral ! Donc une cuillère de myrtille au naturel du petit cueilleur et hop je fais du bien à mon cerveau !

La tomate, quant à elle,  est riche en lycopène, un autre antioxydant qui favorise le bien être. Et hop ce soir un petit bouillon tomate cumin de Cossû !

Les huitres, quant à elles, possèdent notamment des vertus antidepréssives et aident à lutter contre l’anxiété. Après le bouillon ce sera donc rillettes d’huitres Bio de la maison Ambroisie.

 

Bref je reprendrai bien encore un peu de plaisir ce soir ! Pas vous ?

5 commentaires

  • Moi sans hésiter je vote pour la cuisine : j’adore ce moment où je me fais plaisir à sentir, découper, toucher, entendre la viande qui revient avec ses oignons : ce crépitement me rappelle mon enfance quand je regardais ma grand mère cuisiner sur sa cuisinière en bois. J’ai meme des odeurs qui remontent la cuisine c’est ma madeleine de proust à moi. En fait je me fais plaisir en sachant que je vais faire plaisir à mon gourmet de mari ! Cet article a raison on “garde un homme par la fourchette” aussi. Bonne journée ensoleillée

    Martine
  • Moi je vote pour l’assiette !

    ninou
  • Ca me parle bien le plaisir et la cuisine ! Je trouve que les journalistes passent leur temps à nous dire de faire attention à ce produit, attention à ça… on perd la boule. Nous on mange un peu de tout en suivant les saisons et en se faisant plaisir. C’est le meilleur ingrédient surtout quand on cuisine en famille le dimanche matin et qu’on déguste nos plats tous ensemble.

    Olivier
  • Se faire plaisir, avec de bons produits, se retrouver autour de la cuisine… Oui, c’est le plaisir facile qui nous permet de sortir de la routine et de la monotonie. Popapotes a simplifié ces petits bonheur en faisant de chaque we une fête et une découverte, le tout, livré chez nous.

    Thomas
  • Valerie Pallard très intéressant ton article et oui, bien manger fait partie des petits ou grands plaisir quotidiens. Un article positif, en ce moment, tu pourrais le faire prendre en charge par la CPAM, ça fait grand bien.

    Céline

Laisser un commentaire

Note bien que tes commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

×
Bonjour !

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal 0,00 €
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods